Géographie de l'instant

Sylvain Tesson

Editions Des Equateurs, 2012

Des gestes simples, des préoccupations élémentaires, des objectifs modestes. Le voyage est une diététique de l'âme et du corps. Il dégraisse, nous débarrasse des toxines de la vie citadine, nous ramène à cette joyeuse sobriété.

- Sylvain Tesson, "Géographie de l'instant" -

PARTAGER

POURQUOI CE LIVRE ?

Parce que les vacances sont finies depuis seulement une semaine et qu'on a déjà envie de repartir. Alors voilà le livre idéal : Géographie de l'instant, du nomade-poète-grimpeur-écrivain Sylvain Tesson. Un livre avec lequel on peut partir sans quitter sa chaise, qui donne envie de se jeter dans l'aventure et de conquérir les mers en sautant sur un canapé. Juste par la force de l'imaginaire. L'ouvrage est la réunion de plusieurs carnets. Maximes, pensées, notes diverses et citations : tout y passe. Et c'est un voyage sur navire de papier. A lire pour repartir tout de suite.

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

« Une phrase du marquis de Sade : "Le passé m'encourage, le présent me galvanise, je crains peu l'avenir". En ces temps moroses, je rencontre, hélas, beaucoup de gens qui se repentent du passé, qui s'ennuient dans le présent, et qui craignent les lendemains.  »

Tout le propos de Tesson : tirer parti de l'instant présent sans penser au passé ni à l'avenir. Et même si on a de bonnes raisons de craindre les lendemains (de soirée).

« Cette certitude de la présence d'un ailleurs sauvage est comme le carreau de lumière dans la cellule du forçat. Voilà la valeur profonde de la sanctuarisation des espaces [...] : la possibilité d'un rêve.  »

Pour Tesson, protéger la nature est impossible. Car pour la chérir, nous avons besoin de la voir. Et une fois qu'elle est touchée, il est déjà trop tard. Elle doit donc rester un rêve inaccessible.

« A ceux qui se glorifient de leur agnosticisme, jouent les esprits forts, se moquent de l'élan vers le ciel [...] et ne comprennent pas que la foi est un empire où le mystère, la poésie, la magie, l'inexplicable et l'irrationnel résistent contre les forces desséchantes du matérialisme.  »

Le livre est aussi un éloge d'une spiritualité où la nature et l'Ailleurs occupent les places centrales. C'est une invitation à la contemplation, comme antidote à la société de consommation.

« Socrate à l'instant de mourir rêvait d'apprendre à jouer de la lyre. Il y a des êtres comme cela, insolents, désinvoltes, étrangers aux circonstances. [...] Il savent le chant d'un oiseau ou le vers d'un poète plus importants que les affaires des hommes.  »

Et vous, vous savez le chant des oiseaux ?

« Les nostalgiques, en général, ne sont pas de bonne compagnie. [...] La seule compagnie vivable : les chiens, les plantes, les enfants, les vieillards, les alcooliques, les êtres capables d'accepter l'inéluctabilité du temps sans vouloir le retenir ni le presser de passer.  »

Tirer parti de chaque instant. Éloge du moment présent. C'est tout le sujet du livre. Avec la misanthropie en option.

VOUS VOULEZ LIRE CE LIVRE DE A À Z ?

ACHETER CE LIVRE EN LIGNE
auprès d'un libraire indépendant

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ AVEC DES FOURMIS DANS LES JAMBES par Alexis

Alexis est co-fondateur de Soon Soon Soon. Il anime également les cours « Comment booster sa créativité » à la School of Life de Paris, et il est l'auteur du livre « Créez le job de vos rêves et la vie qui va avec ». Passionné de sciences de l'exploration, il partage ici ses lectures sur la créativité, l'innovation et l'exploration de soi.

ÉVALUEZ CE 2MIN’: