Pourquoi Tokyo ?

Agathe Parmentier

Editions Au Diable Vauvert, 2016

Je suis tombée amoureuse d'un pays parfois déroutant, au sein duquel il me sera possible de m'épanouir qu'en me tenant à la marge.

- Agathe Parmentier, "Pourquoi Tokyo ?" -

PARTAGER

POURQUOI CE LIVRE ?

Parce que le livre est tout juste sorti et que nous avons pu le lire en avant-première. Et puis aussi parce que 2MINBOOKS inaugure avec lui une nouvelle catégorie : celle des récits de voyage. Le printemps approche et ce sera bientôt la saison des "Sakura" - les cerisiers en fleurs - au Japon. Alors pour tous ceux qui envisagent d'y aller quelques jours en vacances, ce livre est à lire absolument. Agathe Parmentier était célibataire, trentenaire, professeure de français à Paris. Elle a décidé un jour de tout plaquer pour partir vivre l'expérience japonaise. Entre incompréhensions sociales et désenchantements, entre moments d'émerveillement et de poésie, elle porte un regard réaliste sur le pays, loin des clichés. Drôle, documenté, instructif.  

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

« Le principal problème du pays, c'est sa tendance à l'infantilisation. Le Nippon vit sur des rails. Partout, on lui indique où marcher et comment se comporter »

Tenir sa droite, ne pas téléphoner dans le métro ou ne pas danser dans les bars etc. Mais promis, vous aurez le droit de chanter dans un karaoké !

« Ici plus qu'ailleurs, lorsqu'on rencontre quelqu'un à qui l'on n'a rien à dire, il est d'usage de parler du beau temps. [...] L'ennui en moins, l'air conditionné en plus : Tokyo, c'est un peu le Prades Nippon. »

La conversation n'est pas une chose aisée au Japon lorsqu'on est étranger. Alors entre parler météo ou aligner deux mots corrects en japonais, le choix est vite fait.

« La beauté est une affaire sérieuse. Instruments de torture rose flou, bave d'escargot [...] : comment résister à l'offre de produits supposés lisser / dégraisser / unifier / tonifier / blanchir / dérider les carcasses ? »

La Japonaise a une beauté sophistiquée mais rarement sensuelle. Pensez : finesse + usage d'une voix suraigue + le tout assorti de mimiques. Dixit l'auteure ! 

« Quand je parle des toilettes nippones, personne n'est indifférent [...] à titre personnel, j'ai envisagé de passer une demi-heure au petit coin à défaut de parvenir à déterminer si ce capteur activait la chasse d'eau ou servait à signaler que j'étais en train de faire un malaise... »

Toilettes japonaises, ce mystère épais et curieux pour les occidentaux. Il semblerait que l'on devient vite sensible à l'humour "pipi-caca" là bas.

« Parce qu'un léger défaut est nécessaire pour rendre la perfection vraiment engageante, au pays du Hentai, la clef est dans la perversion qui ne dit pas son nom. [...] L'archipel réclame un freak show mignon. »

Info du jour : porter une compresse sur son oeil au pays du soleil levant peut être considéré comme sexy. C'est Agathe qui le dit.

VOUS VOULEZ LIRE CE LIVRE DE A À Z ?

ACHETER CE LIVRE EN LIGNE
auprès d'un libraire indépendant

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ EN BUVANT DU SAKé par Marion

Passionnée par les arts et l'anthropologie, Marion est diplômée en histoire culturelle & conseil éditorial (département philosophie, Paris IV). Nostalgique de son enfance et des soirées passées à écouter une histoire autour du feu, elle poursuit cette tradition de conteur en partageant le meilleur des ouvrages qui l'ont marquée.

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 5 / 5