Cessez d'être gentil soyez vrai : Être avec les autres en restant soi-même

Thomas d' Ansembourg

Editions L'Homme, 2004

"j'ai pris conscience qu'en ignorant mes propres besoins depuis longtemps, je me faisais violence et que j'avais tendance à reporter cette violence sur les autres."

- Thomas d' Ansembourg, "Cessez d'être gentil soyez vrai : Être avec les autres en restant soi-même" -

PARTAGER

POURQUOI CE LIVRE ?

Thomas d'Ansembourg a été formé à la communication par Marshall Rosenberg. Pendant qu'il exerçait son métier d'avocat il a envie de comprendre et d'aider les autres à résoudre des conflits avant le point de non retour. Ecrivain, conférencier et animateur de formation à la communication non violente, il nous invite à faire un travail sur soi pour être en harmonie avec les autres. Cessez d'être gentil, soyez vrai et son premier livre vendu à 700 000 exemplaire et traduit dans 28 langues, nous donne les clés pour apprendre à être heureux.

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

« Communiquer c'est exprimer et écouter, c'est s'exprimer et laisser l'autre s'exprimer, s'écouter soi, écouter l'autre et souvent s'assurer que l'on s'est bien écoutés mutuellement.  »

La base de la communication non violente est là: savoir ce que l'on ressent (pas si évident), savoir mettre des mots dessus (encore moins évident) et savoir écouter l'autre sans JUGEMENT

« Je n'ai pas les mots pour dire ma solitude, ma tristesse ou ma colère. Je n'ai pas les mots pour dire mon besoin d'échange, de compréhension, de reconnaissance. Alors je critique, j'insulte ou je frappe. Alors je me pique, je picole ou je déprime. »

Comment être bien avec les autres si on est pas bien avec soi même?

« le sentiment qui domine dans les rapports humains sont : la peur et la méfiance. »

Ce sont malheureusement les 2 sentiments qui dominent notre monde, parce que l'on nous apprends pas dès le plus jeune âge à se connaître réellement et à être en paix avec soi.

« La faculté de formuler une demande négociable et donc de créer vraiment l'espace de la rencontre est directement fonction de notre sécurité et de notre force intérieure, de notre confiance en nous-même. »

Un grand nombre de conflit pourrait être résolu si seulement nous savions faire des demandes plutôt que être dans l'attente que les autres devinent nos besoins.

« Chacun sait que pour soigner une plaie, il faut la nettoyer, c'est-à-dire regarder bien en face ce qui fait mal, entrer dedans, passer et repasser à l'intérieur, puis seulement laisser s'aérer, reposer, cicatriser. Ça fait mal, mais cela ne fait pas de tort. »

Si nous mettons un couvercle sur nos peurs et nos blessures, si nous ne savons pas les écouter, dans le futur elles reviendront encore plus forte pour nous exploser à la figure.

VOUS VOULEZ LIRE CE LIVRE DE A À Z ?

ACHETER CE LIVRE EN LIGNE
auprès d'un libraire indépendant

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ AVEC BIENVEILLANCE par marie-amélie

Je suis passionnée de lecture en tout genre mais particulièrement ce qui touche à "l'âme humaine". Que ce soit sous forme de roman, ou d'apprentissage j'aime découvrir et décortiquer les sentiments humains. Les livres de développement personnel qui m'ont le plus marqué sont ceux de Thomas d'Ansembourg, avec notamment "la paix ça s'apprend".

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 3 / 5