Le gaucher boiteux - Figures de la pensée

Michel Serres

Editions LE POMMIER, 2015

Penser, c'est inventer, pas imiter ni copier !

- Michel Serres, "Le gaucher boiteux - Figures de la pensée" -

PARTAGER

POURQUOI CE LIVRE ?

Parce que ce n'est rien de moins que le 60ème ouvrage de Michel Serres. Et que ça commence à faire beaucoup pour un seul homme. En plus, ce livre est ardu, complexe, ésotérique, en bref, pas très fun. Alors on en a fait un 2MIN' spécialement pour vous ! Dans ce "Gaucher boiteux" - qui ressemble fort à l'oeuvre d'une vie -  l'académicien parle de tous ses maîtres à penser, il y livre un "éloge de l'actuel" de la réflexion (en passant par la théorie du Big Bang) et réalise en quelque sorte une synthèse de l'ensemble de ses travaux. Quant à cette phrase "Penser, c'est inventer, pas imiter ni copier" : un conseil pour les start-ups ? 

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

« Penser veut dire inventer. Tout le reste - citations, notes en bas de pages, index, références, copié-collé, bibliographie des sources, commentaires... - peut passer pour préparation et protection rapprochée »

Conclusion? Il faudrait imiter d'abord, pour se former, pour apprendre. Puis ensuite, oublier le modèle et les notes de bas de page pour innover; inventer, sortir du sentier battu.

« Potentielle, puissante, [la pensée] ne se définit pas comme on trace une limite autour d'une aire, pleine et dense, pour la circonscrire, non, elle va, vivace, étourdie et petite, se décrivant elle-même, elle court se dessinant, elle jaillit se perlant. »

On est dans le bain direct! La pensée est un sujet de poésie pour Michel Serres. Tout au long du livre, il essaye de cerner cet objet volatil, de l'écrire. Après, on aime ou on aime pas...

« Je pense donc je suis mû par l'Univers. Je pense donc je suis universel. »

Michel Serres, philosophe dans la suite de René Descartes, qui a inspiré cette réflexion avec sa célèbre formule "Cogito Ergo Sum". 

« Le renversement des durées respectives entre le loisir et la nécessité, parfois entre le temps de travail et de retraite, marque l'avénement d'une nouvelle forme de liberté quotidienne, banale, ordinaire, c'est le temps de l'âge doux. »

Vous le sentez, vous "l'âge doux" ? Là il fait plutôt froid question météo...

VOUS VOULEZ LIRE CE LIVRE DE A À Z ?

ACHETER CE LIVRE EN LIGNE
auprès d'un libraire indépendant

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ AVEC PHILOSOPHIE par Marion

Passionnée par les arts et l'anthropologie, Marion est diplômée en histoire culturelle & conseil éditorial (département philosophie, Paris IV). Nostalgique de son enfance et des soirées passées à écouter une histoire autour du feu, elle poursuit cette tradition de conteur en partageant le meilleur des ouvrages qui l'ont marquée.

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 3 / 5