Pour tout résoudre cliquez ici

L'ABERRATION DU SOLUTIONNISME TECHNOLOGIQUE

Evgeny Morozov

Editions FYP EDITIONS, 2014

Peut-être que nous n'arrivons pas à penser
la vie
"après internet"
parce que nous ne voyons pas où nous mène internet.

- Evgeny Morozov, "Pour tout résoudre cliquez ici" -

PARTAGER

POURQUOI CE LIVRE ?

Parce que Evgeny Morozov est un des rares chercheur-essayiste-outsiders qui tire à boulets rouges sur la Silicon Valley. Et ça défoule. Ce spécialiste des implications sociales de la technologie, qui n'a aucune action dans Google, dénonce dans son livre l'idéologie « solutionniste » de la Silicon Valley, selon laquelle le web serait LA solution à tout les problèmes de la Planète. Dans ce livre de 358 pages, Morozov pointe les positions dominantes, balaye les fausses promesses du big data et se moque de l'inflation aux applications. Pour dénoncer les cyber-utopies. Un livre qui, même si on aime le web, donne envie d'éteindre son ordi. Et ça fait du bien.

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

« La Silicon Valley est dédiée à la résolution de problèmes que d'autres ont créés. Ainsi au cours des dernières années, le slogan historique de la Silicon Valley est passé de « Innove ou meurt » à « Améliore ou meurt » ! [...] Mais cette orgie d'amélioration accomplira-t-elle vraiment quelque chose de concret ? »

C'est ce que Morozov appelle « le solutionnisme » : améliorer l'existant en y trouvant des solutions (souvent sans vrai problème). La Silicon Valley perdrait son âme...

« Au lieu de creuser le problème pour y trouver une solution, le « solutionnisme » préfère se concentrer directement sur la réponse, mais avant même que la bonne question soit posée. »

En clair, la Silicon Valley passerait son temps à solutionner de faux problèmes...

« Les technos du digital sont certainement de parfaites solutions à certaines problématiques... Mais l'éducation ne fait visiblement pas partie de celles-ci, en tout cas pas l'éducation au sens de l'apprentissage d'un regard critique sur le monde qui nous entoure. »

Vraie question : peut-on réellement promouvoir une esprit critique sur le web quand on confie à Google le soin de sélectionner l'information avec des algorithmes ?

« Nous nous sommes fait à l'idée que l'information peut apparaître sans effort sur nos navigateurs, en l'espace de quelques clics. Mais comment elle arrive là depuis sa source originale, et comment elle est traitée en chemin est souvent beaucoup plus intéressant. Hélas nous nous donnons rarement la peine d'investiguer cet aspect... »

Conclusion de Morozov : les technos ne peuvent pas tout. Et nous devrions nous le dire plus souvent. Pour les considérer comme des outils et non comme des finalités.

« Le futur appartient aux « datasexuels ». [...] Ils sont totalement tournés vers le numérique, tracent toutes les données sur leur vie personnelle, et trouvent la data très sexy... Leur vie (au moins du point de vue « data ») est parfaitement cadrée. »

Après les métro- et les über-sexuels, voici les data-sexuels. Et vous, vous en êtes ?

VOUS VOULEZ LIRE CE LIVRE DE A À Z ?

ACHETER CE LIVRE EN LIGNE
auprès d'un libraire indépendant

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ AVEC ESPRIT CRITIQUE par Maïlys

Diplômée de Sciences-Po, spécialisée en communication, Maïlys est une insatiable curieuse, de l'histoire aux phénomènes de société, en passant par les cultures et réflexions en tous genres. Entre un bouquin et un crayon (et un job et pléthore de projets), elle aime parler de ce qu'elle a lu.

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 5 / 5