les secrets du temps

Bruno Jarrosson

Editions MAXIMA LAURENT DU MESNIL, 2012

Le vrai sujet n'est pas de gagner ou de perdre du temps. [...]
Il n'y a pas de Banque Centrale de temps.

- Bruno Jarrosson, "les secrets du temps" -

PARTAGER

POURQUOI CE LIVRE ?

Parce que le fameux « je ne peux pas te parler, je suis en réunion là », nous l'avons tous entendu 100 fois ? si ne nous le disons pas nous-mêmes tous les jours. Une phrase qui, selon Bruno Jarroson, est révélatrice de la trahison que nous vivons au quotidien, et d'une erreur dans notre conception du temps. Dans ce livre en accès gratuit sur Youboox, le philosophe des sciences et du management nous apprend à nous défaire des stéréotypes sur le temps et sa gestion. Pour en redevenir le maître, et respirer un peu. Voilà un 2MIN' dont le temps de lecture ne compte pas...

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

« La première banalité sur le temps consiste à dire que le temps, c'est ce qui manque. [Mais] la plainte du manque de temps contient une trahison. Car si je pense à tout ce que je ne fais pas et que je pourrais faire, je suis en train de me gâcher la vie que je mène au nom des vies que je ne mène pas. [...] Je pollue l'être avec du non-être. »

Vivre cette course vers l'avant au quotidien, ce serait finalement vivre à côté de sa vie. En tout cas passer à côté d'une vision lucide sur le moment présent. Le temps ne manque jamais. Il est déjà là...

« C'est parce que je donne du temps à un domaine que ce domaine peut donner du sens à mon temps. .Ceci nous conduit à cette idée très simple et paradoxale qu'il faut donner du temps pour en avoir. [...] Ne cherchons pas à « gagner du temps », ne craignons pas de « perdre notre temps ». Il s'agit là d'expressions vides de sens qui nous entraînent sur une fausse piste, une vision économétrique du temps. »

Plus on donne, plus on reçoit. C'est beau, ça : le temps donné n'est pas un temps perdu mais un temps qui densifie son existence. Rien à voir avec une logique de banque centrale.

« L'idée moderne qu'il faut gérer son temps n'aurait pas pu traverser l'esprit d'un homme de l'Antiquité, ni même d'un homme du XVIIIeme. Elle nous vient directement de la métaphore de la gestion de stock. Mais le temps ne se stocke pas, [...] on ne peut ni le gagner, ni le perdre, on peut seulement le vivre plus ou moins harmonieusement. »

Si le stock de temps n'existe pas, on peut en revanche l'échanger. Et soudain apparaît l'argent, qui sert justement à gérer cet échange. Le stock de temps ça s'appelle un stock d'argent. Mais ce ne sera jamais « votre » temps.

« La sagesse du temps suppose de retrouver le regard de l'enfant. [...] Dans son roman intitulé L'Attention, Alberto Moravia nous montre un homme qui rentre chez lui et fait la réflexion suivante : « Et si je faisais attention ? ». Il décide de faire attention à sa femme et à sa fille. Par cette attention nouvelle, il découvre des situations étonnantes qui étaient sous son nez et qu'il ne soupçonnait pas. »

L'attention, ou la pleine conscience, c'est justement l'un des grands principes de la méditation. Et notamment de la méditation telle qu'elle est pratiquée par les grands de la Silicon Valley, ceux à qui le temps fait tant défaut...

« Dans la société moderne, l'avenir donne le sens au présent, il s'agit toujours d'assurer le bonheur dans l'avenir par l'action présente. [Mais] la béatitude et le bonheur ne peuvent se trouver que dans le présent puisque seul le présent est. Or l'espoir, par définition est ce qui me sépare du présent. »

Vous savez ce qu'il vous reste à faire. « L'espoir fait vivre », c'était faux!

VOUS VOULEZ LIRE CE LIVRE DE A À Z ?

ACHETER CE LIVRE EN LIGNE
auprès d'un libraire indépendant

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ AVEC PATIENCE par Leslie

Diplômée de lettres modernes et d'une école de commerce, Leslie est passionnée par les mots et les livres depuis toujours. Elle partage ses lectures sur 2MINBOOKS pour vous donner toujours plus envie de lire !

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 5 / 5